Des nouveautés à lire! Voici nos suggestions

23 secrets -couv
Vingt-trois secrets bien gardés de Michel Tremblay

Prix régulier : 14,95$

Prix membre : 13,45$

«Ce petit bouquet de souvenirs et d’amitiés, empreint d’émotion douces et fines, appartient à la veine intimiste du mémorialiste (Les Vues animéesDouze coups de théâtreUn ange cornu avec des ailes de tôleBonbons assortis et Conversations avec un enfant curieux). À mesure que ces petites épiphanies s’échappaient de ses archives privées – des révélations marquantes qu’il n’a jamais racontés auparavant –, il en a retrouvé les frissons et les bonheurs avec son immense et infaillible mémoire affective, cette toujours irrésistible intelligence du cœur. Mais attention, il les raconte, ces secrets bien mal gardés, comme s’ils étaient ceux d’un autre Michel…»

 

francoise en dernier - couv

Françoise en dernier de Daniel Grenier

Prix régulier : 24,95$

Prix membre : 22,45$

«Françoise a dix-sept ans à l’été 1997 et elle va où elle veut. Elle fait comme bon lui semble. Elle a volé pour la première fois à neuf ans et ne s’est plus arrêtée. Elle vole parce qu’elle le peut. Toutes sortes de choses, une sloche dans un dépanneur, des bombes aérosol pour taguer les wagons de train dans la gare de triage, où elle entre par un trou dans la clôture. Parfois, quand elle est seule, explorant une maison qu’elle squatte alors que ses propriétaires sont en vacances, elle repense au renard enragé qui a mordu son frère et lui est passé entre les jambes sans la blesser.

L’édition d’avril 1963 du magazine Life raconte l’épreuve d’Helen Klaben et de Ralph Flores dans les forêts du Yukon, là où ils ont survécu quarante-neuf jours avant d’être secourus in extremis. Françoise l’a trouvée au salon de coiffure du coin. C’est la plus belle chose qu’elle possède. Un matin, sa truelle dans son sac à dos et une chanson de Banlieue Rouge en tête, elle met les voiles. Elle connaît le reportage par cœur, mais, maintenant, elle veut savoir ce qu’a véritablement ressenti Helen Klaben quand l’avion où elle avait pris place a commencé sa descente incontrôlée vers la cime des épinettes noires.

Françoise en dernier est l’histoire d’une jeune femme qui refuse de se faire dicter la voie à suivre, même si elle sait qu’elle ne regarde pas toujours dans la bonne direction. C’est un voyage en autostop, en train, à pied, qu’elle entreprend le sourire en coin, les canines aiguisées et un feutre noir dans la poche de son jeans, pour signer son nom, pour laisser des traces. On part toujours à la recherche de quelqu’un, pas nécessairement de quelqu’un d’autre.»

Nous qui - couverture

Nous qui n’étions rien de Madeleine Thien

Prix régulier : 32,95$

Prix membre : 29,95$

« À Shanghai, pendant la Révolution culturelle, deux familles d’artistes nouent des liens que rien ne viendra briser. Des décennies plus tard, à Vancouver, une jeune femme entreprend de reconstituer leur histoire à l’aide du Livre des traces, un roman sans début ni fin, à la fois fictif et véridique, qui semble renfermer toutes les vies possibles. Ainsi débute une étourdissante quête des origines entre les mailles de l’histoire, la vraie, et l’inventée.

Dans cette saga d’une humanité renversante, Madeleine Thien dépeint la Chine, des années trente jusqu’au nouveau millénaire, de la place Tian’anmen jusqu’au désert de Gobi. Elle raconte aussi l’injuste silence autour des disparus, la résilience, la force de la mémoire, le pouvoir de la musique et de l’écriture. Roman total d’une minutie presque irréelle, Nous qui n’étions rien pose avec compassion une question à jamais pertinente : qu’est-ce qu’une société juste ?»

les chars - couv

Les chars meurent aussi de Marie-Renée Lavoie

Prix régulier : 24,95$

Prix membre : 22,45$

« Dès le printemps, mon petit cheval a commencé à montrer des signes de fatigue. Les pièces lâchaient, les unes après les autres, comme des fruits blets. J’avais beau bricoler des petites réparations maison ici et là – mon silencieux avait tenu trois semaines grâce à un collet de mon invention –, je finissais toujours au garage, sous les regards accablés de mon père qui se désolait de voir qu’il avait eu raison : ça coûte cher, une auto.

Si elle tient de son père quelques notions de mécanique, c’est à sa mère que Laurie doit son goût immodéré pour la lecture ; de la petite Cindy, cette gamine amochée par la vie qu’elle a prise sous son aile, elle a reçu des poux, mais pas que ça. Autour de la jeune femme, le monde change et les grandes assurances s’effritent, mais une chose demeure : c’est auprès des siens qu’on trouve la force de se retrousser les manches et de sourire.»

La société des grands fonds - couverture
La Société des grands fonds de Daniel Canty

Prix régulier : 24,95$

Prix membre : 22,45$

 

«Un prodigieux récit de profondeurs imaginaires pour explorer l’incompatible relation qui unit les livres et l’eau. Le livre que vous tenez entre les mains est un livre d’eau. Il garantit votre admission à La Société des grands fonds, compagnie secrète et variable dont les adhérents aspirent à la rigueur du corail et à la lucidité du poulpe. Ces récits tressés de lumière, traversés par les courants du souvenir, plongent dans une temporalité fluide et perméable, proche de celle du rêve – une dérive ancrée au monde et au coeur de soi. Parti à la rencontre des réalités entrevues entre les pages des livres, Daniel Canty trace, entre Montréal, Vancouver et New York, un parcours bleuté de mélancolie, où sont ravivés les premiers enchantements de la littérature. »

 

Publicités

Cinq nouvelles suggestions de lecture de polars, la promotion du mois!

9782897311766

Il ne faut pas parler dans l’ascenseur, Martin Michaud, Les Éditions Coup d’oeil (2013), 391 pages
Prix régulier: 9.95$
Prix promotionnel: 7.46$

Après vingt-quatre heures dans le coma, une jeune femme se lance à la recherche d’un homme qui, contre toute attente, ne semble pas exister. Alors que la police de Montréal se concentre sur une étonnante affaire de meurtres dont les victimes sont retrouvées dans des conditions similaires et déroutantes, un chasseur sans merci a choisi d’appliquer sa propre justice, celle où chacun doit payer chèrement pour ses fautes.
Une recherche de la vérité qui révélera trois vies aux destins inattendus et entremêlés. Suivez Victor Lessard, un enquêteur de la police de Montréal tourmenté et rebelle, dans une affaire aux rebondissements troublants.

9782226328717
Fin de ronde, Stephen King, Albin Michel (2017), 424 pages
Prix régulier: 34.95$
Prix promotionnel: 26.21$

Dans la chambre 217 de l’hôpital Kiner Memorial, Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, gît dans un état végétatif depuis sept ans, soumis aux expérimentations du docteur Babineau. Mais derrière son rictus douloureux et son regard fixe, Brady est ben vivant. Et capable de commettre un nouveau carnage sans même quitter son lit. Sa première pensée est pour Bill Hodges, son plus vieil ennemi…

Après Mr Mercedes et Carnets noirs, les fans de Stephen King trouveront dans ce mélange de suspense et d’horreur la conclusion parfaite à la trilogie de l’inspecteur Hodges.

9782365692021
Jeux de miroirs, E. O. Chirovici, Les Escales (2017), 315 pages
Prix régulier: 29.95$
Prix promotionnel: 22.46$

Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l’intrigue immédiatement. En effet, l’un des personnages n’est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fin des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette affaire qui avait tenu en haleine les États-Unis?

Persuadé d’avoir entre les mains un futur best-seller qui dévoilera enfin la clef de l’intrigue, l’agent tente d’en savoir plus. Mais l’auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé. Qu’à cela ne tienne, Katz embauche un journaliste d’investigation pour écrire la suite du livre.
Mais, de souvenirs en faux-semblants, celui-ci va se retrouver pris au piège d’un maelström de fausses pistes. Et si la vérité n’était qu’une histoire parmi d’autres?

9782897113322
Crimes au musée, Collectif, Druide (2017), 341 pages
Prix régulier: 24.95$
Prix promotionnel: 18.71$

Peut-on imaginer des crimes dans ces lieux de culture, d’histoire, d’art et de conservation que sont les musées? Absolument! En réunissant des auteures de part et d’autre de l’Atlantique, après Crimes à la librairie et Crimes à la bibliothèque, Richard Migneault (directeur de publication) offre un tour d’horizon du polar au féminin, à la fois délicieux et déstabilisant.

Les dix-huit écrivaines réunies ici relèvent haut la main le défi de s’approprier ces lieux où le calme règne et en font, chacune à sa façon, la scène d’un crime. Elles dénaturent ce monde de tous les imaginaires en transformant les oeuvres qui s’y trouvent en témoins de la violence, de l’horrible et du machiavélique. Crimes d’honneur, meurtres passionnels, vengeance, copie meurtrière d’une oeuvre d’art… Qu’on soit simples visiteurs, touristes ou gangsters aux mains rougis par le sang, tous les coups sont permis!

9782330072810
Toutes les vagues de l’océan, Víctor del Árbol, Babel (2015), 681 pages
Prix régulier: 18.95$
Prix promotionnel: 14.21$

Gonzalo Gil reçoit un message qui le bouleverse: sa sœur, de qui il est sans nouvelles depuis des années, a mis fin à ses jours, peu après avoir réglé ses comptes avec la mafia russe. Cette mort va mettre en lumière les secrets de l’histoire familiale et de la figure mythique du père, nimbée de non-dits et de silences.

Cet homme idéaliste a connu la révolution communiste en URSS, la guerre civile espagnole, la Seconde Guerre mondiale. Et c’Est toujours du côté de la résistance et de l’abnégation qu’il a traversé le siècle dernier. Sur fond de pression immobilière et de mafia, l’enquête qui s’ouvre aujourd’hui à Barcelone rebat les cartes du passé. La chance tant attendue, pour Gonzalo, de connaître l’homme pour pouvoir enfin aimer le père.

Toutes les vagues de l’océan déferlent dans cette admirable fresque d’un XXe siècle dantesque porteur de toutes les utopies et de toutes les abjections humaines.

Des suggestions de lecture de littérature québécoise: spécial Réjean Ducharme!

Réjean Ducharme nous laissait le 21 août. Ce mystérieux écrivain et dramaturge, né dans la Lanaudière le 12 août 1941 nous a léguée une des oeuvres les plus importantes de la littérature québécoise.
Pour souligner ce malheureux fait, voici les suggestions de cette semaine, en hommage au grand Réjean Ducharme.

9782070373932_largeL’avalée des avalés, Réjean Ducharme, Folio, 379 pages
Prix régulier: 17.95$
Prix promotionnel: 13.46

Vrai chef d’oeuvre de la littérature québécoise, L’avalée des avalés est un des romans le plus importants de Réjean Ducharme. 
Doté d’un style unique, d’un vocabulaire et d’une force époustouflante, ce roman est un incontournable de la littéarture!

« Tout m’avale… Je suis avalée par le fleuve trop grand, par le ciel trop haut, par les fleurs trop fragiles, par les papillons trop craintifs, par le visage trop beau de ma mère… »

Les enfants en mènent large. Ils peuvent dire pis qu’aimer, pis que prendre. Ils ont tous les droits. Entre vingt et vingt-trois ans, on a toutes les lois, toutes en même temps. Si on est doué, on les apprend. Si on est pas content, on se déprend, en se souvenant, en imaginant. (Réjean Ducharme) Lire la suite

Cinq suggestions d’été de littérature québécoise, en promotion pendant tout le mois d’août!

9782924519431

De bois debout, Jean-François Caron, La Peuplade (2017), 412 pages
Prix régulier: 26.95$
Prix promotionnel: 20.21$

Le coup est parti. Alexandre a vu mourir son père, abattu par erreur. Alors il a couru, fonçant à travers les branches, affolé, vers la première maison, chez celui qu’on appelle Tison. La chasse à l’aube, les sandwichs de pain blanc, les bûches qu’il faut corder droit, en un instant tout s’est évanoui dans la paix de la forêt.

Alexandre quitte Paris-du-Bois, marche dans la solitude, il a perdu les gens qu’il aime. Des voix – des chœurs, des airs volatiles – se joignent à la sienne durant ses lectures. Engoncé dans le silence de ce père sans passé, il se tourne vers l’unique refuge possible : les livres. Le père, lui, il n’aimait pas les livres.

Jean-François Caron signe un roman sensible qui affirme, en dépit de toute douleur, que rien – aucun amour, aucun monde – n’est détruit à jamais. Lire la suite

Cinq premières suggestions de la promotion du mois: littérature québécoise (et canadienne)!

9782923896670

Écorchée, Sara Tilley, Éditions Marchand de feuilles (2016), 566 pages
29.95$ prix régulier
22.46$ prix promotionnel

Le premier roman de Sara Tilley, Écorchée, est hilarant. Et triste. Et beau. Et sombre. Aussi, dysfonctionnel, ironique et surprenant.

Entre le Grand Nord (où l’auteure a passé son enfance) et Terre-neuve-et-Labrador, Tilley nous découvre son étonnant et déchirant univers avec une franchise spectaculaire.
Parfois vraiment drôle, souvent extrêmement cru, ce roman ne laissera personne indifférent: drogues, amitié, honnêteté, sexualité, espoir et amour, le tout figure dans la vie d’un personnage qu’on a envie de connaître, de coutoyer, de savoir qu’il fait partie de notre vie.

Spectaculaire. Incontournable. Une voix narrative à découvrir absolument! Lire la suite

Cinq suggestions de la promotion du mois: biographies, témoignages et récits de vie!

9782809821048

Céline. René, un amour plus fort que la mort, Jean Beaunoyer, L’Archipel (2017) 255 pages
29.95$ prix régulier
22.46$ prix promotionnel

Lorsque René rencontre Céline, alors âgée de 12 ans, il tombe sour le charme de sa voix. Leur collaboration artistique se transformera en idylle. Grâce à lui, Céline, 18 ans, remporte l’Eurovision. Majeure, elle déclare sa flamme à celui qui n’était encore que son impresario. Ils se marient en 1994.

Dès lors, le couple « à la vie comme à la scène » enchaîne les succès: Céline enregistre la musique originale du film Titanic, elle collectionne les récompenses, remplit les salles de concert à Las Vegas et en tournée. Lire la suite

Finalistes au Prix des libraires du Québec 2017! (catégorie Roman québécois)

Hier soir a eu lieu le dévoilement des finalistes du Prix des libraires du Québec 2017. On vous présente la liste des finalistes en catégorie Roman québécois:

9782924491171Autour d’elle, Sophie Bienvenu, Cheval d’août
23.95$ prix régulier
21.50$ prix membre

En 1996, une adolescente de seize ans accouche d’un garçon dans l’anonymat d’un hôpital de Montréal. Autour d’elle retrace vingt ans des vies de Florence Gaudreault et de son fils biologique à travers le prisme d’une vingtaine de personnages qui ont croisé leurs chemins et qui racontent, chacun à leur tour, leur propre histoire.
Roman choral fabuleusement incarné, Autour d’elle explore les liens qui nous unissent et l’amour dans toutes ses manifestations, que ce soit celui qu’on perd, celui qui fait vivre, celui qui détruit ou celui qu’on retrouve.
Lire la suite

#VendrediLecture, deux auteurs de la Côte-Nord: « Les murailles » d’Erika Soucy et « Le muet de l’Anse-aux-Bernaches » d’Alexandre Naple

9782896496730

Les murailles, Erika Soucy, VLB Éditeur, 151 pages
22.95$ prix régulier; 19.95$ prix membre

La poète Erika Soucy (fondatrice de l’Off-Festival de poésie de Trois-Rivières) nous présente son premier roman. Un roman intime; chargé de oui, poésie; où l’auteure nous raconte sa semaine à La Romaine en visite chez son père qui travaille là bas.

Dans ce monde impénétrable, Erika essaie de comprendre les raisons pour lesquelles son père a manqué presque toute son enfance au profit d’une vie au chantier.  Lire la suite