Suggestions de lecture de la semaine: cinq coups de cœur en littérature étrangère, la promotion du mois!

9782330100490_large

Patria, Fernando Aramburu, Actes Sud (2018) 615 pages / Traduit de l’espagnol (Espagne)

Prix régulier: 47.95$
Prix promotionnel: 35.96$

Lâchée à l’entrée du cimetière par le bus de la ligne 9, Bittori remonte la travée centrale, haletant sous un épais manteau noir, bien trop chaud pour la saison. Afficher des couleurs serait manquer de respect envers les morts. Parvenue devant la pierre tombale, la voilà prête à annoncer au Txato, son mari défunt, les deux grandes nouvelles du jour: les nationalistes de l’ETA ont décidé de ne plus tuer, et elle de rentrer au village, près de San Sebastián, où a vécu sa famille et où son époux a été assassiné pour avoir tarder à acquitter l’impôt révolutionnaire. Ce même village où habite toujours Miren, l’âme sœur d’autrefois, de l’époque où le fils aîné de celle-ci, activiste incarcéré, n’avait pas encore de sang sur les mains — y compris, peut-être, le sang du Txato. Or le retour de la vieille femme va ébranler l’équilibre de la bourgade, mise en coupe réglée par l’organisation terroriste.
Des années de plomb du post-franquisme jusqu’à la fin de la lutte armée, Patria s’attache au quotidien de deux familles séparées par le conflit fratricide, pour examiner une criminalité à hauteur d’homme, tendre un implacable miroir à ceux qui la pratiquent et à ceux qui la subissent.
L’ETA vient de déposer les armes mais pour tous une nouvelle guerre commence: celle du pardon et de l’oubli.

9782072784873_large

 

Vers la beauté, David Foenkinos, Gallimard (2018) 222 pages

Prix régulier: 31.95$
Prix promotionnel: 23.96$

Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d’Orsay.
Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu’il vient d’éprouver. Pour survivre, cet homme n’a trouvé qu’un remède, se tourner vers la beauté.
Derrière son secret, on comprendra qu’il y a un autre destin, celui d’une jeune femme, Camille, hantée par un drame.
Après Le mystère Henri Pick, paru en 2016, l’auteur de Charlotte et de La Délicatesse 
retourne en force.

9782370551474_large
L’Ancêtre, Juan José Saer, Le Tripode (2018) 172 pages / Traduit de l’espagnol (Argentine)

Prix régulier: 19.95$
Prix promotionnel: 14.96$

Ce roman est inspiré d’une histoire réelle.
En 1515, trois navires quittent l’Espagne en direction du Río de la Plata, vaste estuaire à la conjonction des fleuves Paraná et Uruguay.
Mais, à peine débarqués à terre, le capitaine et les hommes qui l’accompagnent sont massacrés par des Indiens. Un seul en réchappe, le mousse: fait prisonnier et accueilli dans la tribu de ses assaillants, il n’est rendu à son monde que dix ans plus tard, à l’occasion d’une autre expédition naviguant dans ces eaux lointaines…
Écrit avec une langue poétique exceptionnelle, ce conte philosophique de Juan José Saer suggère plus qu’il dit, inspire plus qu’il affirme, évoque plus qu’il montre, insinue plus qu’il raconte. C’est un roman tout simplement extraordinaire.

9782226393197_large
Underground Railroad, Colson Whitehead, Albin Michel (2017) 398 pages / Traduit de l’anglais (États-Unis)

Prix régulier: 32.95$
Prix promotionnel: 24.71$

Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton dans la Géorgie d’avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère lorsqu’elle était enfant, elle survit tant bien que mal à la violence de sa condition. Lorsque Caesar, un esclave récemment arrivé de Virginie, lui propose de s’enfuir, elle accepte et tente, au péril de sa vie, de gagner avec lui les États libres du Nord.
De la Caroline du Sud à l’Indiana en passant par le Tennessee, Cora va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un impitoyable chasseur d’esclaves qui l’oblige à fuir, sans cesse, le « misérable cœur palpitant » des villes, elle fera tout pour conquérir la liberté.
L’une des prouesses de Colson Whitehead est de matérialiser l' »Underground Railroad », le célèbre réseau clandestin d’aide aux esclaves en fuite qui devient ici une véritable voie ferrée souterraine, pour explorer, avec une originalité et une maîtrise époustouflantes, les fondements et la mécanique du racisme.
À la fois récit d’un combat poignant et réflexion saisissante sur la lecture de l’Histoire, ce roman, couronné par le prix Pulitzer, est une oeuvre politique aujourd’hui plus que jamais nécessaire.

9782818044537_large
Rages de chêne, rages de roseau, Mathieu Lindon, P. O. L. (2018) 653 pages

Prix régulier: 47.95$
Prix promotionnel: 35.96$

Chacun dans sa cage. Comment faire quand on est amoureux d’une autre cage, au moins de qui y habite? Une chêne dans sa chênaie: ce qu’il faut de courage ou de désespoir pour ne serait-ce qu’adresser la parole à un roseau, remarquer son existence. Sauf si le chêne n’est plus dans sa chênaie, s’il a déjà eu le courage ou le désespoir de la quitter et qu’il est forcé de se tourner vers des inférieurs ou des supérieurs, c’est pour ça qu’il est parti, a entrepris ce voyage, cette aventure.
Tout en poursuivant cette pensée qui se nourrit des paradoxes qu’elle développe, Mathieu Lindon introduit dans ce nouveau livre des changements de registre et un changement de méthode sans pour autant abandonner ce qui fait son esthétique si personnelle, cette manière de contraindre la langue et une tonalité unique (ironie, esprit d’enfance), mais il les pousse plus loin encore jusqu’à fabriquer un étrange objet dont le genre est pour le moins indéfinissable — nouveau?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s