Dernière semaine de suggestions de lecture BD #VendrediLecture

img1c1000-9782924049129

23h 72, Blonk, Pow Pow, 116 p.
24.95$ prix non membre; 21.95$ prix membre

JC est mort. Cependant, un jour il se lève, sort de son cercueil et « recommence » une vie normale. Après avoir vu son ex, qui lui confirme qu’elle a déjà recommencé sa vie avec quelqu’un d’autre (ça faisait quand même 9 mois qu’il était mort), JC se sent perdu. 

Il restera chez son grand ami Stef, même si la blonde de ce dernier n’accepte pas la situation comme ils l’auraient voulu…

Récit drôle et facile à lire, Blonk propose, avec son style décomplexé et coloré, un regard sur la vie monotone des couples au début de la trentaine. JC, un revenant qui essaie de récupérer sa vie là où il l’avait perdu, nous enseigne que, même si on a une deuxième opportunité, parfois les problèmes restent avec nous; et s’en sortir n’est pas si simple que ça.

23h72_05

albert-theiere-small

Albert Théière, Matthieu Goyer, Éditions de Ta mère, 88 p.
Prix non membre: 20$; prix membre: 17.50$

On continue dans la BD québécoise mais on change complètement de registre avec Albert Théière. Matthieu Goyer nous propose la vie d’Albert, un jeune qui découvre tout d’un coup que son nez est à l’envers. 

Cette découverte le mène tout de suite à une dépression. Albert n’est plus capable de sortir dans la rue par crainte du regard des autres. Il fuit aussi la femme qu’il a pourtant essayer de rencontrer depuis des mois. Il demande congé à son travail pour attendre que son plan se réalise: il va se laisser pousser une moustache qui sera capable de cacher un peu sa malformation.

Récit tendre et touchant, Goyer montre les imperfections et faiblesses humaines face à une société qui parfois est plus cruelle qu’on croit.

extrait-1

9782203391758 Après l’amour, Miguelanxo Prado, Casterman, 46 p.
23.95$ prix non membre; 20.95$ prix membre

L’Espagnol Miguelanxo Prado nous propose une série de petites nouvelles autour du thème central de l’amour. Cependant, il ne s’agit pas de l’amour qu’on voit habituellement dans les récits. Après l’amour dresse un regard différent sur l’acte amoureux, en évoquant la sempiternelle sensation aigre-douce qu’il laisse lorsqu’il prend fin.

En effet, tous les récits du livre montrent des histoires d’amour impossibles, fictives, furtives, difficiles, qui s’achèvent. Toutes les situations s’inscrivent dans ce contexte « d’après l’amour », où il n’y a pas d’autre choix que de finir la relation ou de la laisser telle quelle, alors que rien d’autre va se développer. Il peut y avoir de la sensualité, du désir, du partage et même jusqu’à de la complicité, mais jamais d’avenir. 

Même les illustrations, toutes dans des tonalités sombres et mélancoliques; et qui parfois deviennent même un exercice de style; invitent à la réflexion de la part du lecteur, de la signification des rencontres amoureuses.

venindefemmepl_6452

9782922827651

La grande noirceur, Philippe Girard, Mécanique générale, 96 p.
24.95$ prix non membre; 21.95$ prix membre

La dernière des suggestions est aussi une BD québécoise qui se déroule à Québec à la fin des années 30. En pleine grande noirceur et avec l’arrivée de Hitler au pouvoir, le Canada declare la guerre à l’Allemagne.

Dans ce contexte historique, très important au début de l’action, Philippe Girard raconte l’histoire d’une immigrante italienne, Anna. Coincée dans un convent peu orthodoxe pour faire la lecture à Albert, l’homme qui lui a sauvé la vie mais qui, précisément à cause de cela, est dans un état de santé très grave, Anna nous montre comment était la société dans les années de la grande noirceur québécoise, au fur et à mesure que se dévoile le vrai passé d’Albert…

12_DerParu_Noirceur_02

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s