Suggestions de la semaine en BD! #VendrediLecture

integrale-reedition-2014-220430-773x1024

Le combat ordinaire (intégrale), Manu Larcenet, Dargaud, 246 p.
69.95$ prix non membre; 61.50$ prix membre

Dargaud présente l’édition intégrale de l’oeuvre « Le combat ordinaire », comprenant  une description détaillée du processus créatif  de la main de l’auteur Manu Larcenet.

« Le combat ordinaire » est l’histoire de Marco, un jeune photographe pas si jeune que ça, qui essaie de rassembler et d’agencer les pièces du puzzle de sa vie: son travail, sa femme, sa fille, son passé… 
Ce livre est l’histoire de Marco, un tout nouveau papa qui essaie de découvrir comment montrer à sa fille que la vie est un cadeau, sans avoir une crise de nerfs.
Ce récit est l’histoire de Marco, qui ne sait pas encore où il va.

ob_c3d44b_le-combat-ordinaire1

9782878271447_1_75

 

L’hiver du dessinateur, Paco Roca, Rackham, 96 p.
36.95$ prix non membre; 32.50$ prix membre

Paco Roca reproduit, dans « L’hiver du dessinateur », comment les auteurs vedettes de la maison d’édition barcelonaise Brugera, ont quitté cette dernière, l’une des plus puissantes entreprises du monde de l’illustration des temps de la dictature du général Franco.
L’action se situe donc dans la Barcelone de la fin des années 50, où la censure régnait; et l’incarcération pour opposition au régime était commune.

En effet, dans l’Espagne de 1957, être dessinateur était un métier. Les dessinateurs n’étaient pas des artistes, mais ouvriers de l’illustration. Ils étaient payés par page (ou par illustration), ils travaillent d’arrache-pied, en suivant des canons établis et inamovibles. Ils renonçaient à leurs originaux et à leurs droits d’auteur en échange de leur paie. 
Mais en cette année 1957 arriva quelque chose qui cassa la monotonie et sema l’espérance: cinq dessinateurs extraordinaires, célèbres pour leurs personnages, allaient oser se rebeller. 

hiver-3

bastien-vives-3-l-amour

L’amour, Bastien Vivès, Delcourt, 192 p.
16.95$ prix non membre; 14.95$ prix membre

Bastien Vivès, un des auteurs les plus prometteurs et les plus ambitieux de sa génération, nous présente sa conception de l’amour sous forme de petites histoires courtes.
L’action se déroule dans toutes sortes de situations quotidiennes dans un couple, une famille, ou même entre amis.

Avec son style minimaliste, la puissance de la narration de Vivès est dans les dialogues: originaux, drôles, intéressants. Il est capable de raconter une histoire apparemment banale d’une façon unique, nous laissant ainsi, en tant que lecteurs, avec la certitude que quelque chose de plus profond existe dans cette mise en situation ordinaire.

« L’amour » est donc un parcours incontournable de la psyché humaine, des relations et des émotions vécues au quotidien mais qui, au fond, forment l’ensemble de notre nature.

Verso_162857

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s