Dans l’actualité : (Re)Lire l’austérité !

Voici trois titres qui arrivent ces jours-ci, à votre librairie de la Coop ÉTS et qui traitent d’un sujet bien d’actualité : l’austérité.

Austérité au temps de l’abondance (Penser l’austérité)
avec des textes de:
DENEAULT, ALAIN
GAULEJAC, CLÉMENT DE
JACOB, SUZANNE
NADEAU-DUBOIS, GABRIEL
PINEAULT, ÉRIC
POSCA, JULIA
SCARFONE, DOMINIQUE
(Éditions Liberté)

Sous la direction de Pierre Lefebvre et Philippe Gendreau

Le temps serait donc venu de se tenir à carreau, de se serrer la ceinture, d’écouter sagement le bon père de famille. Après tout, il sait mieux que ses enfants turbulents, dissipés et voraces, ce qui est bon pour eux. Pour reprendre le cri du coeur d’un Pierre Elliott Trudeau exaspéré par les tensions sociales de l’automne 1969 : Finies, les folies ! 

Au problème complexe des finances de l’État, il y aurait, nous dit-on, une réponse simple : couper, démanteler, réduire, détruire, restreindre. Devant la diminution de sa marge de manoeuvre politique, la réponse de notre État provincial se résume ainsi à diminuer davantage cette marge de manoeuvre. Drôle de réflexe.

Ce recueil reprend une sélection d’articles parus dans deux numéros de la revue Liberté consacrés à l’austérité et aux classes sociales.

8.75$ (membres) / 9.95$ (Prix régulier)


11 brefs essais contre l’austérité
avec des textes de:
MELANÇON, BENOÎT
COUTURIER, EVE-LYNE
TREMBLAY, JOËLLE
VADEBONCOEUR, ALAIN
LARIVIÈRE, WIDIA
MOLLEN DUPUIS, MELISSA
WARIDEL, LAURE
CONRADI, ALEXA
DESROCHERS, ANNIE
MAROTTE, HANS
NADEAU, CHRISTIAN
(Editions Somme-Toute)

Sous la direction de Ianick Marcil.

Les politiques d’austérité ne sont pas qu’économiques. Elles sont idéologiques, car elles visent à démanteler l’État et à privatiser des services publics ou à les tarifer, sous prétexte de contraintes budgétaires. Ces 11 brefs essais montrent que les politiques d’austérité saccagent l’État tel que nous l’avons collectivement bâti depuis des décennies, au détriment de la solidarité et de la justice sociale. Ces textes portent un regard critique sur l’impact qu’ont ces politiques au Québec et au Canada sur les grandes institutions de l’État, les réseaux d’éducation et de santé, le soutien scientifique et la protection de l’environnement, mais, d’abord et avant tout, sur les femmes, les familles, les Premières Nations et les plus démunis.

Un outil essentiel pour comprendre les effets destructeurs des politiques d’austérité, pour alimenter le débat et contrecarrer l’idéologie dominante.

Prix à venir – (Prix membres) / 17.95$ (Prix régulier)


Renouveler le syndicalisme : Pour changer le Québec
COLLECTIF
avec des textes de:
Alain Deneault, Gabriel Nadeau-Dubois, Gabrielle Brais Harvey, Mélanie Dufour-Poirier, Miriam Fahmy, Laurence Léa Fontaine, Mélanie Laroche, Amir Khadir, Simon Tremblay-Pepin, Alexandre Leduc, Henry Milner, Isabelle Montpetit, Martin Petitclerc, Sébastien Robert
(Édtions Écosociété)

Où s’en vont le mouvement syndical et la société québécoise ? À l’heure de l’austérité, les auteur.e.s sont convaincus que leur sort sont intimement liés. Jadis force de changement, le mouvement syndical semble cependant aujourd’hui à la remorque des décisions prises dans les parlements et les places boursières, ayant perdu le souffle qui l’animait il n’y a pas si longtemps.

Comment faire pour insuffler au mouvement syndical un vent de renouveau ? C’est la question que les directeurs de cet ouvrage collectif ont posée à une douzaine d’intervenant.e.s issu.e.s des milieux syndicaux, politiques, intellectuels et militants. Quel est l’état des lieux du syndicalisme aujourd’hui et quelles sont les pistes à envisager pour lui redonner sa force de frappe ? Car contrairement aux discours de certains chroniqueurs n’ayant rien d’autre à proposer au mouvement syndical que sa propre disparition, Renouveler le syndicalisme propose un remue-méninge collectif pour sortir de la morosité ambiante et réaffirme haut et fort la pertinence d’un mouvement syndical dynamique.

Souhaitant que ce type de réflexion sorte du strict cadre syndical pour que le grand public se l’approprie, l’ouvrage souhaite casser l’image négative et corporative trop souvent véhiculée à l’endroit des syndicats. Proposer un syndicalisme renouvelé, c’est ainsi réagir à des décennies de critiques à la supposée « mainmise du mouvement syndical » sur la société québécoise qui ne chercherait qu’à protéger son incompétence et à figer le Québec dans un état appartenant à une époque révolue.

À partir des écueils avec lesquels le mouvement syndical doit composer, autant à l’interne que vis-à-vis de l’extérieur – idéologie néolibérale, mondialisation, démobilisation sociale, contraintes législatives et juridiques, animosité médiatique, etc. –, les différents auteur.e.s du livre y vont de leurs propres propositions pour renouveler la lutte syndicale et lui permettre de renverser les grandes tendances socioéconomiques à l’oeuvre actuellement. Intégration du paradigme écologique, renouement avec la pratique du syndicalisme de combat, réaffirmation du doit de grève, réhabilitation du concept de « grève sociale », renforcement des pratiques démocratiques, défense de la diversité médiatique et plus grande attention accordée aux jeunes et aux laissés-pour-compte, voilà autant de pistes soumises à la réflexion dans ce livre.

Les différents textes témoignent d’un l’éventail large et diversifié des potentialités du renouveau syndical. Comme quoi le mouvement syndical peut encore oeuvrer au développement d’une société où la solidarité et la justice sociale ne sont pas que des mots creux, mais des valeurs au coeur d’un réel projet de société.
telechargez-extrait

Prix à venir (Prix membres) / 26.00$ (Prix régulier)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s