Lectures pour la « Journée des filles et la science »

Afin de souligner la « Journée des filles et la science » qui se déroulera ce samedi, 14 mars à l’ÉTS , votre libraire de la Coop ÉTS vous propose ces quelques choix de lectures.

9782890914971 Un cri, un chant, des voix : à la mémoire de la tragédie de Polytechnique
Diane Trépanière (Remue-Ménage)
(29.95$)

L’effroi d’un soir de décembre, il y a vingt-cinq ans. Quatorze femmes sont assassinées à Montréal lors d’un attentat misogyne et antiféministe d’une infinie violence. Elles se sont tues, à jamais. Nous avons serré les poings, retenu notre souffle.

Puis nous avons crié. Polytechnique devenait l’un des épisodes les plus haineux de l’histoire du Québec.À la suite de pareils drames, la douleur paralyse parfois la parole, le geste, la création. Mais quelquefois, c’est l’art lui-même qui permet de continuer à vivre, qui réaffirme la volonté de ne pas se laisser abattre. C’est la voie qu’a choisie Diane Trépanière.

Ce livre choral retrace le parcours d’une artiste qui a voulu faire de son oeuvre un lieu de mémoires vivantes. Autour d’installations commémoratives, elle est allée à la rencontre des femmes, les invitant à ne pas se taire, à se souvenir. À l’occasion du 25e anniversaire, plusieurs écrivaines, militantes et proches des victimes ont également été conviées à réfléchir au sens de cette tragédie. Généreux en mots et en images, un cri un chant des voix ouvre un espace de guérison et de réappropriation à la fois intime et collectif.

9782757803066Trop belles pour le Nobel : les femmes et la science
Nicolas Witkowski (Point)
(14.95$)

Nul n’ignore que la science a longtemps été le domaine exclusif d’Homo mathematicus, que les femmes savantes sont ridicules et que les ingénieures ne sont pas légion. Mais si les sciences dures marchent à la testostérone, c’est aussi que leur histoire a été écrite par des hommes, attentifs à prouver par X + Y que les femmes sont génétiquement incapables de rigueur logique et d’abstraction.

Pourtant, de la femme de Cro-Magnon à Dian Fossey et d’Émilie du Châtelet à Ada Lovelace, les femmes sont omniprésentes au coeur de la science. Cette impertinente galerie de portraits qui leur est consacrée remet à leur place les mythes sexistes qui voilent durablement, au préjudice de tous, la moitié féminine de la science.

L’auteur souhaite en finir avec une histoire des sciences truquée par les hommes où les femmes sont soit des curiosités de la nature, soit des muses, soit des potiches. Sur le mode de l’anecdote et du détail, il montre que, de la femme de Cro-Magnon à Diane Fossey en passant par Emily du Châtelet et Ada Lovelace, les femmes sont omniprésentes dans la science.

9782874661570Curieuses histoires des dames de la science : les pionnières de la recherche
Jean Baudet (Jourdan)
(39.95$)

Panorama historique des femmes scientifiques ayant marqué leur époque par leurs découvertes, depuis l’Antiquité grecque.

Les femmes, aujourd’hui, sont présentes comme chercheurs dans les laboratoires et comme ingénieurs dans les entreprises. Mais il n’en a pas toujours été ainsi ! Pendant des siècles, la pression sociale a interdit l’accès des femmes aux activités scientifiques.
Et pourtant, quelques femmes, très peu nombreuses, il est vrai, sont parvenues à se faire un nom dans la recherche, atteignant parfois la célébrité grâce à des découvertes d’importance majeure, comme Marie Curie, qui découvre le radium. Mais il n’y eut pas qu’elle et on le sait peu !
L’auteur a repéré, dans l’histoire des sciences, plus d’une quarantaine de femmes ayant apporté une contribution importante au progrès des connaissances humaines, depuis l’Antiquité grecque jusqu’au XXIe siècle.
À la manière des grandes sagas historiques, il retrace la biographie de ces femmes hors du commun, montre les nombreux obstacles qu’elles ont dû surmonter pour pouvoir s’adonner à la recherche et nous explique leur apport à la science.
Un hommage à la féminité où certains ne l’attendent pas ! Une mise au point sur la question de la place de la femme dans la société, à l’heure du retour de certaines idéologies, pour le moins rétrogrades, qui voudraient écarter les femmes des laboratoires, des universités et les filles des écoles.

9782875571144Les plus grandes femmes de la science
Jean C. Baudet (Boite à Pandore)
36.95$

L’Histoire des plus grandes pionnières de la recherche.

Les femmes chercheurs dans les laboratoires et travaillant comme ingénieurs dans les entreprises sont monnaie courante aujourd’hui. Il n’en a pas été ainsi pendant des siècles, puisque la recherche était avant tout réservée aux hommes.

Qui sont donc celles qui sont parvenues à révolutionner ce stéréotype et ont permis à la science de progresser? Nous connaissons tous le travail de Marie Curie sur le radium, mais connaissez-vous…

Émilie du Châtelet et la gravitation des corps
Sophie Germain et les nombres premiers
Ada Lovelace et la programmation des ordinateurs
Antonia Maury et la classification des étoiles
Eleanor Ormerod et l’invention des pesticides
Nettie Stevens et la détermination chromosomique du sexe
Ida Noddack et la fission nucléaire
Jenny Pickworth et la chimie du cancer?

Depuis l’Antiquité grecque jusqu’au XXIe siècle, l’auteur a mis en avant plus d’une quarantaine de femmes ayant contribué au progrès des connaissances humaines.

Voici un bel hommage à la féminité là où certains ne l’attendent pas.

9782080116413 Les femmes qui écrivent vivent dangereusement
Laure Adler, Stefan Bollmann
(49.95$)

«Les femmes qui écrivent vivent-elles dangereusement ? Certaines d’entre elles – pour qui l’écriture nécessite solitude, rupture du lien social, repli dans un cercle familial choisi, souffrances intérieures exacerbées, corps négligé, mais cerveau en ébullition – manquent de pitié pour elles-mêmes, meurent jeunes, en pleine lucidité, faisant face aux terreurs suprêmes.» – Laure Adler

En dressant le portrait d’une cinquantaine d’auteures liées par la même soif d’écriture, depuis le Moyen Age (Hildegarde de Bingen) jusqu’à aujourd’hui (Toni Morrison), cet ouvrage montre que les obstacles qui se sont sans cesse dressés devant elles les ont vouées à un anticonformisme qui allait les mettre en danger.

9782738130334 Irène Joliot-Curie : biographie
Louis-Pascal Jacquemond
(49.95$)

Irène Joliot-Curie a traversé la première moitié du XXe siècle comme une personnalité triplement symbolique : elle a été à la fois une scientifique nobélisée comme sa mère Marie Curie, l’une des trois femmes ministres du gouvernement Blum de juin 1936 et une militante des droits des femmes qui se revendiquait féministe. Sa vie s’est frottée aux grands événements internationaux, comme les deux guerres mondiales, et aux moments de tension nationale et de crispation internationale qu’ont été la crise de 1929 et la guerre froide après 1945. Elle a aussi contribué à la mutation des sciences, à l’avènement de la physique nucléaire et à la création du campus universitaire d’Orsay. Elle a enfin été le témoin de trois moments clés de l’histoire du féminisme : le temps des suffragettes à la Belle Époque, le front sanitaire durant la Grande Guerre et la difficile émancipation qui a suivi, le militantisme antifasciste et procommuniste au moment de la Seconde Guerre mondiale et aux heures tragiques de la guerre froide.

À travers le cheminement de cette chercheuse de talent éprise d’égalité et d’équité, c’est aussi l’histoire d’un couple, d’une famille et de tout un milieu intellectuel et politique qui est ici proposée.
Le destin hors du commun d’une femme d’exception enfin révélé dans ses facettes multiples.

Biographie consacrée à la fille de Marie Curie : scientifique nobélisée, ministre du gouvernement de Léon Blum et militante du droit des femmes, elle a traversé la première moitié du XXe siècle en combinant le parcours d’une scientifique reconnue avec un engagement politique revendiqué et un féminisme pleinement assumé.

 Bonne lecture !


À lire aussi :

Les filles et les sciences: un difficile duo?

https://allezlesfilles.wordpress.com/

https://www.facebook.com/PourLesFemmesEtLaScience.France

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s